Nouvelles recettes

Une serveuse s'occupe de la facture d'un patient cancéreux dans une pizzeria du New Jersey

Une serveuse s'occupe de la facture d'un patient cancéreux dans une pizzeria du New Jersey

Ce couple du New Jersey a été surpris de trouver une note sincère sur leur reçu

C'est la note que Daniela Bossi a laissée sur la facture des Lewallens.

Un couple à Hamilton, New Jersey, a eu droit à un service étonnamment sincère à Brothers Pizza sur la route 33.

Rick et Annette Lewallen ne mangent pas souvent au restaurant – Rick a reçu un diagnostic de cancer du cerveau et les factures médicales ont mis un fardeau sur le couple. Le 27 août, leur serveuse, Daniela Bossi, 17 ans, a décidé de s'occuper de leur facture de pizzeria pour les aider.

"Pour avoir mené le plus grand combat, celui-ci est l'un de moi", a écrit Bossi sur le reçu du couple.

L'acte de gentillesse de Bossi a fait toute la différence pour les Lewallen, et le couple a exprimé sa gratitude sur les réseaux sociaux. "C'était un vote pour l'humanité", a écrit Annette à son sujet la page Facebook. "J'ai enfin arrêté d'en pleurer"

"C'était quelque chose de si petit", a déclaré Bossi NJ.com, "Je ne pensais pas que c'était grave."

Bossi connaît les Lewallen depuis des années – elle est allée à l'école avec leurs deux enfants et sa sœur cadette est la meilleure amie de l'un de leurs enfants. "Je l'ai fait parce que leur famille a toujours été là pour ma petite sœur", a déclaré Bossi.

Quand elle a parlé de sa bonne action à ses patrons, ils l'ont remboursée et ont dit qu'ils étaient derrière elle "à 100 pour cent".


Publié: 22:12 BST, 13 juillet 2018 | Mise à jour : 13 juillet 2018 à 22h13 BST

Les voisins attentionnés informent toujours ceux qui habitent à côté lorsqu'ils organisent une fête ou allument un feu de joie - ce ne sont que de bonnes manières. Pourtant, il semble maintenant qu'il y ait autre chose que nous devrions garder à l'esprit si nous voulons garder les Jones heureux – et rester du bon côté de la loi.

La semaine dernière, la police de Surrey a pris la décision inhabituelle d'émettre un avertissement concernant les bains de soleil nus dans le jardin : vous feriez mieux de l'éclaircir d'abord avec les voisins.

La police a le devoir d'enquêter sur une allégation d'« exposition indécente » ou d'« outrage à la pudeur publique », et par le temps chaud récent, les baigneurs désireux d'éviter les lignes de bronzage pourraient involontairement enfreindre la loi.

"Si vous voulez vous promener nu dans votre jardin et que vos voisins vous surplombent, vous devez faire attention – la maison d'un Anglais n'est pas tout à fait son château et votre jardin n'est pas exempt de la loi", a tweeté la police de Surrey.

Shani Heyworth, propriétaire de la société de gestion d'événements (ci-dessus), adore bronzer nue. Elle a déclaré: «La canicule de cette année a été une bénédiction pour moi parce que je souffre de fibromyalgie, une maladie qui provoque des douleurs musculaires chroniques. J'ai trouvé qu'il était beaucoup plus facile de s'asseoir au soleil'

«Dans un monde idéal, votre relation avec vos voisins serait telle qu'ils ne s'opposeraient pas à ce que vous jardiniez à l'état pur et ils ne songeraient jamais à appeler la police.

"Vous devrez décider si votre désir d'être nu dans votre jardin est plus important pour vous que d'être en bons termes avec ceux qui vous entourent."

Mais qui prend le soleil nu ? Et qu'en pensent les voisins ? Nous avons parlé à quatre femmes – et à leurs voisins (très compréhensifs).

Je m'en fiche si quelqu'un regarde

Claire Howard, 55 ans, est mariée et vit à Banbury. Elle est employée de bureau à temps partiel et figurante au cinéma. Claire dit :

Mon jardin arrière est dominé par deux de mes voisins. L'un d'eux pouvait me voir allongé nu sur ma chaise longue s'il le voulait vraiment. Je ne sais pas s'ils ont l'air ou non - et pour être honnête, je m'en fiche vraiment.

Si les gens veulent regarder, alors mon attitude est d'aller de l'avant.

Claire Howard, 55 ans : « Je n'ai jamais discuté de mes habitudes de bronzage avec mes voisins. J'ai vécu ici pendant 30 ans et je n'en vois tout simplement pas la nécessité'

Je ne me souviens pas d'un moment où je n'ai pas pris de soleil nu. Je n'ai jamais été timide et j'attribue cela à la façon dont j'ai été élevé. Dans notre famille, nous avons été élevés avec la philosophie que nous avons tous les mêmes « morceaux » et qu'il n'y a pas de quoi avoir honte - et c'est une attitude que j'ai adoptée avec moi dans ma vie d'adulte.

Je me sens bien avec un bronzage. J'applique toujours un écran solaire à indice élevé et je ne brûle jamais. J'adore aussi mon jardin clos : c'est un attrape-soleil dès l'après-midi et un bonheur absolu.

Ma maison se trouve au bout d'une rangée de quatre cottages et les fenêtres des chambres des deuxième et troisième cottages donnent sur mon jardin.

Je n'ai jamais discuté de mes habitudes de bronzage avec mes voisins. Je vis ici depuis 30 ans et je n'en vois tout simplement pas la nécessité. D'un côté se trouve une propriété louée. Les locataires vont et viennent régulièrement. S'ils veulent regarder, c'est à eux. Mais à ce jour, personne ne m'a jamais confronté à mon manque de vêtements.

Mon mari ne s'inquiète jamais que je prenne un bain de soleil nue ou que je sois seule à l'extérieur. Aussi curieux que cela puisse paraître, cela ne le concerne pas si des voisins me voient. Il ne m'a jamais demandé de me couvrir – ce n'est tout simplement pas un problème.

"À ce jour, personne ne m'a jamais confronté à mon manque de vêtements", a ajouté Claire.

C'est probablement parce que je suis une « figurante de film ». J'ai fait du travail nu et les gens me voient sans vêtements. Il me fait confiance et n'est pas un homme jaloux.

En 2016, on m'a diagnostiqué un cancer du sein et j'ai subi une mastectomie. J'ai eu une reconstruction temporaire et bien que ma poitrine ne ressemble plus à ce qu'elle était avant, je suis toujours moi et fière d'être ici - seins nus et tout !

Comptable à la retraite, Cynthia Jackson, 67 ans, vit à côté de Claire depuis 14 ans. Cynthia dit :

Claire a vécu dans notre rangée de cottages bien plus longtemps que moi. D'aussi loin que je me souvienne, elle a toujours pris un bain de soleil nue.

Cela ne me dérange pas du tout. Je devrais faire tout mon possible pour l'espionner. Mon sentiment est que si les voisins ne l'aiment pas, alors ils ne devraient pas regarder.

Je défendrais le droit de quelqu'un de se comporter à sa guise dans son jardin.

Appeler la police sur votre voisin parce qu'il ne porte pas de vêtements est ridicule.


Publié: 22:12 BST, 13 juillet 2018 | Mise à jour : 13 juillet 2018 à 22h13 BST

Les voisins attentionnés informent toujours ceux qui habitent à côté lorsqu'ils organisent une fête ou allument un feu de joie - ce ne sont que de bonnes manières. Pourtant, il semble maintenant qu'il y ait autre chose que nous devrions garder à l'esprit si nous voulons garder les Jones heureux – et rester du bon côté de la loi.

La semaine dernière, la police de Surrey a pris la décision inhabituelle d'émettre un avertissement concernant les bains de soleil nus dans le jardin : vous feriez mieux de l'éclaircir d'abord avec les voisins.

La police a le devoir d'enquêter sur une allégation d'« exposition indécente » ou d'« outrage à la pudeur publique », et par le temps chaud récent, les baigneurs désireux d'éviter les lignes de bronzage pourraient involontairement enfreindre la loi.

"Si vous voulez vous promener nu dans votre jardin et que vos voisins vous surplombent, vous devez faire attention – la maison d'un Anglais n'est pas tout à fait son château et votre jardin n'est pas exempt de la loi", a tweeté la police de Surrey.

Shani Heyworth, propriétaire de la société de gestion d'événements (ci-dessus), adore bronzer nue. Elle a déclaré: «La canicule de cette année a été une bénédiction pour moi parce que je souffre de fibromyalgie, une maladie qui provoque des douleurs musculaires chroniques. J'ai trouvé qu'il était beaucoup plus facile de s'asseoir au soleil'

« Dans un monde idéal, votre relation avec vos voisins serait telle qu'ils ne s'opposeraient pas à ce que vous jardiniez à l'état pur et ils ne songeraient jamais à appeler la police.

"Vous devrez décider si votre désir d'être nu dans votre jardin est plus important pour vous que d'être en bons termes avec ceux qui vous entourent."

Mais qui prend le soleil nu ? Et qu'en pensent les voisins ? Nous avons parlé à quatre femmes – et à leurs voisins (très compréhensifs).

Je m'en fiche si quelqu'un regarde

Claire Howard, 55 ans, est mariée et vit à Banbury. Elle est employée de bureau à temps partiel et figurante au cinéma. Claire dit :

Mon jardin arrière est dominé par deux de mes voisins. L'un ou l'autre pourrait me voir allongé nu sur ma chaise longue s'ils le voulaient vraiment. Je ne sais pas s'ils ont l'air ou non - et pour être honnête, je m'en fiche vraiment.

Si les gens veulent regarder, alors mon attitude est d'aller de l'avant.

Claire Howard, 55 ans : « Je n'ai jamais discuté de mes habitudes de bronzage avec mes voisins. J'ai vécu ici pendant 30 ans et je n'en vois tout simplement pas la nécessité'

Je ne me souviens pas d'un moment où je n'ai pas pris de soleil nu. Je n'ai jamais été timide et j'attribue cela à la façon dont j'ai été élevé. Dans notre famille, nous avons été élevés avec la philosophie que nous avons tous les mêmes « morceaux » et qu'il n'y a pas de quoi avoir honte - et c'est une attitude que j'ai adoptée avec moi dans ma vie d'adulte.

Je me sens bien avec un bronzage. J'applique toujours un écran solaire à indice élevé et je ne brûle jamais. J'adore aussi mon jardin clos : c'est un attrape-soleil dès l'après-midi et un bonheur absolu.

Ma maison se trouve au bout d'une rangée de quatre cottages et les fenêtres des chambres des deuxième et troisième cottages donnent sur mon jardin.

Je n'ai jamais discuté de mes habitudes de bronzage avec mes voisins. Je vis ici depuis 30 ans et je n'en vois tout simplement pas la nécessité. D'un côté se trouve une propriété louée. Les locataires vont et viennent régulièrement. S'ils veulent regarder, c'est à eux de décider. Mais à ce jour, personne ne m'a jamais confronté à mon manque de vêtements.

Mon mari ne s'inquiète jamais que je prenne un bain de soleil nue ou que je sois seule à l'extérieur. Aussi curieux que cela puisse paraître, cela ne le concerne pas si des voisins me voient. Il ne m'a jamais demandé de me couvrir – ce n'est tout simplement pas un problème.

"À ce jour, personne ne m'a jamais confronté à mon manque de vêtements", a ajouté Claire.

C'est probablement parce que je suis une « figurante de film ». J'ai fait du travail nu et les gens me voient sans vêtements. Il me fait confiance et n'est pas un homme jaloux.

En 2016, on m'a diagnostiqué un cancer du sein et j'ai subi une mastectomie. J'ai eu une reconstruction temporaire et bien que ma poitrine ne ressemble plus à ce qu'elle était avant, je suis toujours moi et fière d'être ici - seins nus et tout !

Comptable à la retraite, Cynthia Jackson, 67 ans, vit à côté de Claire depuis 14 ans. Cynthia dit :

Claire a vécu dans notre rangée de cottages bien plus longtemps que moi. D'aussi loin que je me souvienne, elle a toujours pris le soleil nue.

Cela ne me dérange pas du tout. Je devrais faire tout mon possible pour l'espionner. Mon sentiment est que si les voisins ne l'aiment pas, alors ils ne devraient pas regarder.

Je défendrais le droit de quelqu'un de se comporter à sa guise dans son jardin.

Appeler la police sur votre voisin parce qu'il ne porte pas de vêtements est ridicule.


Publié: 22:12 BST, 13 juillet 2018 | Mise à jour : 13 juillet 2018 à 22h13 BST

Les voisins attentionnés informent toujours ceux qui habitent à côté lorsqu'ils organisent une fête ou allument un feu de joie - ce ne sont que de bonnes manières. Pourtant, il semble maintenant qu'il y ait autre chose que nous devrions garder à l'esprit si nous voulons garder les Jones heureux – et rester du bon côté de la loi.

La semaine dernière, la police de Surrey a pris la décision inhabituelle d'émettre un avertissement concernant les bains de soleil nus dans le jardin : vous feriez mieux de l'éclaircir d'abord avec les voisins.

La police a le devoir d'enquêter sur une allégation d'« exposition indécente » ou d'« outrage à la pudeur publique », et par le temps chaud récent, les baigneurs désireux d'éviter les lignes de bronzage pourraient involontairement enfreindre la loi.

"Si vous voulez vous promener nu dans votre jardin et que vos voisins vous surplombent, vous devez faire attention – la maison d'un Anglais n'est pas tout à fait son château et votre jardin n'est pas exempt de la loi", a tweeté la police de Surrey.

Shani Heyworth, propriétaire de la société de gestion d'événements (ci-dessus), adore bronzer nue. Elle a déclaré: «La canicule de cette année a été une bénédiction pour moi parce que je souffre de fibromyalgie, une maladie qui provoque des douleurs musculaires chroniques. J'ai trouvé qu'il était beaucoup plus facile de s'asseoir au soleil'

«Dans un monde idéal, votre relation avec vos voisins serait telle qu'ils ne s'opposeraient pas à ce que vous jardiniez à l'état pur et ils ne songeraient jamais à appeler la police.

"Vous devrez décider si votre désir d'être nu dans votre jardin est plus important pour vous que d'être en bons termes avec ceux qui vous entourent."

Mais qui prend le soleil nu ? Et qu'en pensent les voisins ? Nous avons parlé à quatre femmes – et à leurs voisins (très compréhensifs).

Je m'en fiche si quelqu'un regarde

Claire Howard, 55 ans, est mariée et vit à Banbury. Elle est employée de bureau à temps partiel et figurante au cinéma. Claire dit :

Mon jardin arrière est dominé par deux de mes voisins. L'un d'eux pouvait me voir allongé nu sur ma chaise longue s'il le voulait vraiment. Je ne sais pas s'ils ont l'air ou non - et pour être honnête, je m'en fiche vraiment.

Si les gens veulent regarder, alors mon attitude est d'aller de l'avant.

Claire Howard, 55 ans : « Je n'ai jamais discuté de mes habitudes de bronzage avec mes voisins. J'ai vécu ici pendant 30 ans et je n'en vois tout simplement pas la nécessité'

Je ne me souviens pas d'un moment où je n'ai pas pris de soleil nu. Je n'ai jamais été timide et j'attribue cela à la façon dont j'ai été élevé. Dans notre famille, nous avons été élevés avec la philosophie que nous avons tous les mêmes « morceaux » et qu'il n'y a pas de quoi avoir honte - et c'est une attitude que j'ai adoptée avec moi dans ma vie d'adulte.

Je me sens bien avec un bronzage. J'applique toujours un écran solaire à indice élevé et je ne brûle jamais. J'adore aussi mon jardin clos : c'est un attrape-soleil dès l'après-midi et un bonheur absolu.

Ma maison se trouve au bout d'une rangée de quatre cottages et les fenêtres des chambres des deuxième et troisième cottages donnent sur mon jardin.

Je n'ai jamais discuté de mes habitudes de bronzage avec mes voisins. Je vis ici depuis 30 ans et je n'en vois tout simplement pas la nécessité. D'un côté se trouve une propriété louée. Les locataires vont et viennent régulièrement. S'ils veulent regarder, c'est à eux. Mais à ce jour, personne ne m'a jamais confronté à mon manque de vêtements.

Mon mari ne s'inquiète jamais que je prenne un bain de soleil nue ou que je sois seule à l'extérieur. Aussi curieux que cela puisse paraître, cela ne le concerne pas si des voisins me voient. Il ne m'a jamais demandé de me couvrir – ce n'est tout simplement pas un problème.

"À ce jour, personne ne m'a jamais confronté à mon manque de vêtements", a ajouté Claire.

C'est probablement parce que je suis une « figurante de film ». J'ai fait du travail nu et les gens me voient sans vêtements. Il me fait confiance et n'est pas un homme jaloux.

En 2016, on m'a diagnostiqué un cancer du sein et j'ai subi une mastectomie. J'ai eu une reconstruction temporaire et bien que ma poitrine ne ressemble plus à ce qu'elle était avant, je suis toujours moi et fière d'être ici - seins nus et tout !

Comptable à la retraite, Cynthia Jackson, 67 ans, vit à côté de Claire depuis 14 ans. Cynthia dit :

Claire a vécu dans notre rangée de cottages bien plus longtemps que moi. D'aussi loin que je me souvienne, elle a toujours pris un bain de soleil nue.

Cela ne me dérange pas du tout. Je devrais faire tout mon possible pour l'espionner. Mon sentiment est que si les voisins ne l'aiment pas, alors ils ne devraient pas regarder.

Je défendrais le droit de quelqu'un de se comporter à sa guise dans son jardin.

Appeler la police sur votre voisin parce qu'il ne porte pas de vêtements est ridicule.


Publié: 22:12 BST, 13 juillet 2018 | Mise à jour : 13 juillet 2018 à 22 h 13 (heure de Paris)

Les voisins attentionnés informent toujours ceux qui habitent à côté lorsqu'ils organisent une fête ou allument un feu de joie - ce ne sont que de bonnes manières. Pourtant, il semble maintenant qu'il y ait autre chose que nous devrions garder à l'esprit si nous voulons garder les Jones heureux – et rester du bon côté de la loi.

La semaine dernière, la police de Surrey a pris la décision inhabituelle d'émettre un avertissement concernant les bains de soleil nus dans le jardin : vous feriez mieux de l'éclaircir d'abord avec les voisins.

La police a le devoir d'enquêter sur une allégation d'"exposition indécente" ou d'"outrage à la pudeur publique", et lors des récentes chaleurs, les baigneurs désireux d'éviter les lignes de bronzage pourraient involontairement enfreindre la loi.

"Si vous voulez vous promener nu dans votre jardin et que vos voisins vous surplombent, vous devez faire attention – la maison d'un Anglais n'est pas tout à fait son château et votre jardin n'est pas exempt de la loi", a tweeté la police de Surrey.

Shani Heyworth, propriétaire de la société de gestion d'événements (ci-dessus), adore bronzer nue. Elle a déclaré: «La canicule de cette année a été une bénédiction pour moi parce que je souffre de fibromyalgie, une maladie qui provoque des douleurs musculaires chroniques. J'ai trouvé qu'il était beaucoup plus facile de s'asseoir au soleil'

«Dans un monde idéal, votre relation avec vos voisins serait telle qu'ils ne s'opposeraient pas à ce que vous jardiniez à l'état pur et ils ne songeraient jamais à appeler la police.

"Vous devrez décider si votre désir d'être nu dans votre jardin est plus important pour vous que d'être en bons termes avec ceux qui vous entourent."

Mais qui prend le soleil nu ? Et qu'en pensent les voisins ? Nous avons parlé à quatre femmes – et à leurs voisins (très compréhensifs).

Je m'en fiche si quelqu'un regarde

Claire Howard, 55 ans, est mariée et vit à Banbury. Elle est employée de bureau à temps partiel et figurante au cinéma. Claire dit :

Mon jardin arrière est dominé par deux de mes voisins. L'un ou l'autre pourrait me voir allongé nu sur ma chaise longue s'ils le voulaient vraiment. Je ne sais pas s'ils ont l'air ou non - et pour être honnête, je m'en fiche vraiment.

Si les gens veulent regarder, alors mon attitude est d'aller de l'avant.

Claire Howard, 55 ans : « Je n'ai jamais discuté de mes habitudes de bronzage avec mes voisins. J'ai vécu ici pendant 30 ans et je n'en vois tout simplement pas la nécessité'

Je ne me souviens pas d'un moment où je n'ai pas pris de soleil nu. Je n'ai jamais été timide et j'attribue cela à la façon dont j'ai été élevé. Dans notre famille, nous avons été élevés avec la philosophie que nous avons tous les mêmes « morceaux » et qu'il n'y a pas de quoi avoir honte - et c'est une attitude que j'ai adoptée avec moi dans ma vie d'adulte.

Je me sens bien avec un bronzage. J'applique toujours un écran solaire à indice élevé et je ne brûle jamais. J'adore aussi mon jardin clos : c'est un attrape-soleil dès l'après-midi et un bonheur absolu.

Ma maison se trouve au bout d'une rangée de quatre cottages et les fenêtres des chambres des deuxième et troisième cottages donnent sur mon jardin.

Je n'ai jamais discuté de mes habitudes de bronzage avec mes voisins. Je vis ici depuis 30 ans et je n'en vois tout simplement pas la nécessité. D'un côté se trouve une propriété louée. Les locataires vont et viennent régulièrement. S'ils veulent regarder, c'est à eux. Mais à ce jour, personne ne m'a jamais confronté à mon manque de vêtements.

Mon mari ne s'inquiète jamais que je prenne un bain de soleil nue ou que je sois seule à l'extérieur. Aussi curieux que cela puisse paraître, cela ne le concerne pas si des voisins me voient. Il ne m'a jamais demandé de me couvrir – ce n'est tout simplement pas un problème.

"À ce jour, personne ne m'a jamais confronté à mon manque de vêtements", a ajouté Claire.

C'est probablement parce que je suis une « figurante de film ». J'ai fait du travail nu et les gens me voient sans vêtements. Il me fait confiance et n'est pas un homme jaloux.

En 2016, on m'a diagnostiqué un cancer du sein et j'ai subi une mastectomie. J'ai eu une reconstruction temporaire et bien que ma poitrine ne ressemble plus à ce qu'elle était avant, je suis toujours moi et fière d'être ici - seins nus et tout !

Comptable à la retraite, Cynthia Jackson, 67 ans, vit à côté de Claire depuis 14 ans. Cynthia dit :

Claire a vécu dans notre rangée de cottages bien plus longtemps que moi. D'aussi loin que je me souvienne, elle a toujours pris un bain de soleil nue.

Cela ne me dérange pas du tout. Je devrais faire tout mon possible pour l'espionner. Mon sentiment est que si les voisins ne l'aiment pas, alors ils ne devraient pas regarder.

Je défendrais le droit de quelqu'un de se comporter à sa guise dans son jardin.

Appeler la police à son voisin parce qu'il ne porte pas de vêtements est ridicule.


Publié: 22:12 BST, 13 juillet 2018 | Mise à jour : 13 juillet 2018 à 22 h 13 (heure de Paris)

Les voisins attentionnés informent toujours ceux qui habitent à côté lorsqu'ils organisent une fête ou allument un feu de joie - ce ne sont que de bonnes manières. Pourtant, il semble maintenant qu'il y ait autre chose que nous devrions garder à l'esprit si nous voulons garder les Jones heureux – et rester du bon côté de la loi.

La semaine dernière, la police de Surrey a pris la décision inhabituelle d'émettre un avertissement concernant les bains de soleil nus dans le jardin : vous feriez mieux de l'éclaircir d'abord avec les voisins.

La police a le devoir d'enquêter sur une allégation d'« exposition indécente » ou d'« outrage à la pudeur publique », et par le temps chaud récent, les baigneurs désireux d'éviter les lignes de bronzage pourraient involontairement enfreindre la loi.

"Si vous voulez vous promener nu dans votre jardin et que vos voisins vous surplombent, vous devez faire attention – la maison d'un Anglais n'est pas tout à fait son château et votre jardin n'est pas exempt de la loi", a tweeté la police de Surrey.

Shani Heyworth, propriétaire de la société de gestion d'événements (ci-dessus), adore bronzer nue. Elle a déclaré: «La canicule de cette année a été une bénédiction pour moi parce que je souffre de fibromyalgie, une maladie qui provoque des douleurs musculaires chroniques. J'ai trouvé qu'il était beaucoup plus facile de s'asseoir au soleil'

«Dans un monde idéal, votre relation avec vos voisins serait telle qu'ils ne s'opposeraient pas à ce que vous jardiniez à l'état pur et ils ne songeraient jamais à appeler la police.

"Vous devrez décider si votre désir d'être nu dans votre jardin est plus important pour vous que d'être en bons termes avec ceux qui vous entourent."

Mais qui prend le soleil nu ? Et qu'en pensent les voisins ? Nous avons parlé à quatre femmes – et à leurs voisins (très compréhensifs).

Je m'en fiche si quelqu'un regarde

Claire Howard, 55 ans, est mariée et vit à Banbury. Elle est employée de bureau à temps partiel et figurante au cinéma. Claire dit :

Mon jardin arrière est dominé par deux de mes voisins. L'un ou l'autre pourrait me voir allongé nu sur ma chaise longue s'ils le voulaient vraiment. Je ne sais pas s'ils ont l'air ou non - et pour être honnête, je m'en fiche vraiment.

Si les gens veulent regarder, alors mon attitude est d'aller de l'avant.

Claire Howard, 55 ans : « Je n'ai jamais discuté de mes habitudes de bronzage avec mes voisins. J'ai vécu ici pendant 30 ans et je n'en vois tout simplement pas la nécessité'

Je ne me souviens pas d'un moment où je n'ai pas pris de soleil nu. Je n'ai jamais été timide et j'attribue cela à la façon dont j'ai été élevé. Dans notre famille, nous avons été élevés avec la philosophie que nous avons tous les mêmes « morceaux » et qu'il n'y a pas de quoi avoir honte - et c'est une attitude que j'ai adoptée avec moi dans ma vie d'adulte.

Je me sens bien avec un bronzage. J'applique toujours un écran solaire à indice élevé et je ne brûle jamais. J'adore aussi mon jardin clos : c'est un attrape-soleil dès l'après-midi et un bonheur absolu.

Ma maison se trouve au bout d'une rangée de quatre cottages et les fenêtres des chambres des deuxième et troisième cottages donnent sur mon jardin.

Je n'ai jamais discuté de mes habitudes de bronzage avec mes voisins. Je vis ici depuis 30 ans et je n'en vois tout simplement pas la nécessité. D'un côté se trouve une propriété louée. Les locataires vont et viennent régulièrement. S'ils veulent regarder, c'est à eux. Mais à ce jour, personne ne m'a jamais confronté à mon manque de vêtements.

Mon mari ne s'inquiète jamais que je prenne un bain de soleil nue ou que je sois seule à l'extérieur. Aussi curieux que cela puisse paraître, cela ne le concerne pas si des voisins me voient. Il ne m'a jamais demandé de me couvrir – ce n'est tout simplement pas un problème.

"À ce jour, personne ne m'a jamais confronté à mon manque de vêtements", a ajouté Claire.

C'est probablement parce que je suis une « figurante de film ». J'ai fait du travail nu et les gens me voient sans vêtements. Il me fait confiance et n'est pas un homme jaloux.

En 2016, on m'a diagnostiqué un cancer du sein et j'ai subi une mastectomie. J'ai eu une reconstruction temporaire et bien que ma poitrine ne ressemble plus à ce qu'elle était avant, je suis toujours moi et fière d'être ici - seins nus et tout !

Comptable à la retraite, Cynthia Jackson, 67 ans, vit à côté de Claire depuis 14 ans. Cynthia dit :

Claire a vécu dans notre rangée de cottages bien plus longtemps que moi. D'aussi loin que je me souvienne, elle a toujours pris un bain de soleil nue.

Cela ne me dérange pas du tout. Je devrais faire tout mon possible pour l'espionner. Mon sentiment est que si les voisins ne l'aiment pas, alors ils ne devraient pas regarder.

Je défendrais le droit de quelqu'un de se comporter à sa guise dans son jardin.

Appeler la police sur votre voisin parce qu'il ne porte pas de vêtements est ridicule.


Publié: 22:12 BST, 13 juillet 2018 | Mise à jour : 13 juillet 2018 à 22 h 13 (heure de Paris)

Les voisins attentionnés informent toujours ceux qui habitent à côté lorsqu'ils organisent une fête ou allument un feu de joie - ce ne sont que de bonnes manières. Pourtant, il semble maintenant qu'il y ait autre chose que nous devrions garder à l'esprit si nous voulons garder les Jones heureux – et rester du bon côté de la loi.

La semaine dernière, la police de Surrey a pris la décision inhabituelle d'émettre un avertissement concernant les bains de soleil nus dans le jardin : vous feriez mieux de l'éclaircir d'abord avec les voisins.

La police a le devoir d'enquêter sur une allégation d'« exposition indécente » ou d'« outrage à la pudeur publique », et par le temps chaud récent, les baigneurs désireux d'éviter les lignes de bronzage pourraient involontairement enfreindre la loi.

"Si vous voulez vous promener nu dans votre jardin et que vos voisins vous surplombent, vous devez faire attention – la maison d'un Anglais n'est pas tout à fait son château et votre jardin n'est pas exempt de la loi", a tweeté la police de Surrey.

Shani Heyworth, propriétaire de la société de gestion d'événements (ci-dessus), adore bronzer nue. Elle a déclaré: «La canicule de cette année a été une bénédiction pour moi parce que je souffre de fibromyalgie, une maladie qui provoque des douleurs musculaires chroniques. J'ai trouvé qu'il était beaucoup plus facile de s'asseoir au soleil'

«Dans un monde idéal, votre relation avec vos voisins serait telle qu'ils ne s'opposeraient pas à ce que vous jardiniez à l'état pur et ils ne songeraient jamais à appeler la police.

"Vous devrez décider si votre désir d'être nu dans votre jardin est plus important pour vous que d'être en bons termes avec ceux qui vous entourent."

Mais qui prend le soleil nu ? Et qu'en pensent les voisins ? Nous avons parlé à quatre femmes – et à leurs voisins (très compréhensifs).

Je m'en fiche si quelqu'un regarde

Claire Howard, 55 ans, est mariée et vit à Banbury. Elle est employée de bureau à temps partiel et figurante au cinéma. Claire dit :

Mon jardin arrière est dominé par deux de mes voisins. L'un d'eux pouvait me voir allongé nu sur ma chaise longue s'il le voulait vraiment. Je ne sais pas s'ils ont l'air ou non - et pour être honnête, je m'en fiche vraiment.

Si les gens veulent regarder, alors mon attitude est d'aller de l'avant.

Claire Howard, 55 ans : « Je n'ai jamais discuté de mes habitudes de bronzage avec mes voisins. J'ai vécu ici pendant 30 ans et je n'en vois tout simplement pas la nécessité'

Je ne me souviens pas d'un moment où je n'ai pas pris de soleil nu. Je n'ai jamais été timide et j'attribue cela à la façon dont j'ai été élevé. Dans notre famille, nous avons été élevés avec la philosophie que nous avons tous les mêmes « morceaux » et qu'il n'y a pas de quoi avoir honte - et c'est une attitude que j'ai adoptée avec moi dans ma vie d'adulte.

Je me sens bien avec un bronzage. J'applique toujours un écran solaire à indice élevé et je ne brûle jamais. J'adore aussi mon jardin clos : c'est un attrape-soleil dès l'après-midi et un bonheur absolu.

Ma maison se trouve au bout d'une rangée de quatre cottages et les fenêtres des chambres des deuxième et troisième cottages donnent sur mon jardin.

Je n'ai jamais discuté de mes habitudes de bronzage avec mes voisins. Je vis ici depuis 30 ans et je n'en vois tout simplement pas la nécessité. D'un côté se trouve une propriété louée. Les locataires vont et viennent régulièrement. S'ils veulent regarder, c'est à eux. Mais à ce jour, personne ne m'a jamais confronté à mon manque de vêtements.

Mon mari ne s'inquiète jamais que je prenne un bain de soleil nue ou que je sois seule à l'extérieur. Aussi curieux que cela puisse paraître, cela ne le concerne pas si des voisins me voient. Il ne m'a jamais demandé de me couvrir – ce n'est tout simplement pas un problème.

"À ce jour, personne ne m'a jamais confronté à mon manque de vêtements", a ajouté Claire.

C'est probablement parce que je suis une « figurante de film ». J'ai fait du travail nu et les gens me voient sans vêtements. Il me fait confiance et n'est pas un homme jaloux.

En 2016, on m'a diagnostiqué un cancer du sein et j'ai subi une mastectomie. J'ai eu une reconstruction temporaire et bien que ma poitrine ne ressemble plus à ce qu'elle était avant, je suis toujours moi et fière d'être ici - seins nus et tout !

Comptable à la retraite, Cynthia Jackson, 67 ans, vit à côté de Claire depuis 14 ans. Cynthia dit :

Claire a vécu dans notre rangée de cottages bien plus longtemps que moi. D'aussi loin que je me souvienne, elle a toujours pris un bain de soleil nue.

Cela ne me dérange pas du tout. Je devrais faire tout mon possible pour l'espionner. Mon sentiment est que si les voisins ne l'aiment pas, alors ils ne devraient pas regarder.

Je défendrais le droit de quelqu'un de se comporter à sa guise dans son jardin.

Appeler la police sur votre voisin parce qu'il ne porte pas de vêtements est ridicule.


Publié: 22:12 BST, 13 juillet 2018 | Mise à jour : 13 juillet 2018 à 22 h 13 (heure de Paris)

Les voisins attentionnés informent toujours ceux qui habitent à côté lorsqu'ils organisent une fête ou allument un feu de joie - ce ne sont que de bonnes manières. Pourtant, il semble maintenant qu'il y ait autre chose que nous devrions garder à l'esprit si nous voulons garder les Jones heureux – et rester du bon côté de la loi.

La semaine dernière, la police de Surrey a pris la décision inhabituelle d'émettre un avertissement concernant les bains de soleil nus dans le jardin : vous feriez mieux de l'éclaircir d'abord avec les voisins.

La police a le devoir d'enquêter sur une allégation d'« exposition indécente » ou d'« outrage à la pudeur publique », et par le temps chaud récent, les baigneurs désireux d'éviter les lignes de bronzage pourraient involontairement enfreindre la loi.

"Si vous voulez vous promener nu dans votre jardin et que vos voisins vous surplombent, vous devez faire attention – la maison d'un Anglais n'est pas tout à fait son château et votre jardin n'est pas exempt de la loi", a tweeté la police de Surrey.

Shani Heyworth, propriétaire de la société de gestion d'événements (ci-dessus), adore bronzer nue. Elle a déclaré: «La canicule de cette année a été une bénédiction pour moi parce que je souffre de fibromyalgie, une maladie qui provoque des douleurs musculaires chroniques. J'ai trouvé qu'il était beaucoup plus facile de s'asseoir au soleil'

«Dans un monde idéal, votre relation avec vos voisins serait telle qu'ils ne s'opposeraient pas à ce que vous jardiniez à l'état pur et ils ne songeraient jamais à appeler la police.

"Vous devrez décider si votre désir d'être nu dans votre jardin est plus important pour vous que d'être en bons termes avec ceux qui vous entourent."

Mais qui prend le soleil nu ? Et qu'en pensent les voisins ? Nous avons parlé à quatre femmes – et à leurs voisins (très compréhensifs).

Je m'en fiche si quelqu'un regarde

Claire Howard, 55 ans, est mariée et vit à Banbury. Elle est employée de bureau à temps partiel et figurante au cinéma. Claire dit :

Mon jardin arrière est dominé par deux de mes voisins. L'un ou l'autre pourrait me voir allongé nu sur ma chaise longue s'ils le voulaient vraiment. Je ne sais pas s'ils ont l'air ou non - et pour être honnête, je m'en fiche vraiment.

If people want to look, then my attitude is, go right ahead.

Claire Howard, 55: 'I haven’t ever discussed my sunbathing habits with my neighbours. I’ve lived here for 30 years and quite simply see no need to'

I can’t remember a time when I haven’t sunbathed naked. I’ve never been shy and I put that down to how I was brought up. In our family we were raised with the philosophy that we all have the same ‘bits’ and they are nothing to be ashamed of — and it is an attitude I have taken with me into my adult life.

I do feel good with a suntan. I always apply a high factor sunscreen and never burn. I also adore my walled garden: it is a suntrap from the afternoon onwards and an absolute joy to be in .

My house is at the end of a row of four cottages, and the bedroom windows from the second and third cottages overlook my garden.

I haven’t ever discussed my sunbathing habits with my neighbours. I’ve lived here for 30 years and quite simply see no need to. On one side is a rented property. Tenants come and go on a regular basis. If they want to look, it is up to them. But to this day no one has ever confronted me about my lack of clothing.

My husband never worries about me sunbathing naked or being outside on my own. As curious as it might sound, it doesn’t concern him if neighbours see me. He has never asked me to cover up — it’s just not an issue.

'To this day, no one has ever confronted me about my lack of clothing,' Claire added

It is probably because I am a ‘film extra.’ I have done some naked work and people do see me without clothes on. He trusts me and is not a jealous man.

In 2016, I was diagnosed with breast cancer and underwent a mastecomy. I’ve had a temporary reconstruction and while my breast doesn’t look the same as it did before, I am still me and proud to be here — naked breasts and all!

Retired accountant, Cynthia Jackson, 67, has lived next to Claire for 14 years. Cynthia says:

Claire has lived in our row of cottages a lot longer than I have. As far as I can remember she has always sunbathed naked.

It doesn’t bother me at all. I’d have to go out of my way to spy on her. My feeling is that if neighbours don’t like it, then they shouldn’t look.

I would defend someone’s right to behave as they please in their garden.

To call the police on your neighbour because they’re not wearing any clothes is ludicrous.


Published: 22:12 BST, 13 July 2018 | Updated: 22:13 BST, 13 July 2018

Considerate neighbours always inform those who live next door when they are throwing a party or lighting a bonfire — it’s just good manners. Yet now it seems there is something else we should bear in mind if we want to keep the Joneses happy — and stay on the right side of the law.

Last week, Surrey police took the unusual step of issuing a warning about sunbathing naked in the garden: you had better clear it with the neighbours first.

Police are duty-bound to investigate an allegation of ‘indecent exposure’ or ‘outraging public decency’, and in the recent hot weather, sunbathers keen to avoid tan lines could unwittingly be breaking the law.

‘If you want to wander around your garden naked and you are overlooked by neighbours, then you have to be careful — an Englishman’s home is not quite his castle and your garden is not exempt from the law,’ Surrey police tweeted.

Events management company owner Shani Heyworth (above) loves to sunbathe naked. She said: 'This year’s heatwave has been a blessing for me because I have fibromyalgia, a condition that causes chronic muscle pain. I’ve found it’s made much easier sitting out in the sunshine'

‘In an ideal world, your relationship with your neighbours would be such that they would not object to you gardening in the buff and they would never dream of calling the police.

‘You will have to decide whether your desire to be naked in your garden is more important to you than being on friendly terms with those around you.’

But who does sunbathe naked? And what do the neighbours think? We spoke to four women — and their (very understanding) neighbours.

I don't care if anyone looks

Claire Howard, 55, is married and lives in Banbury. She is a part-time office worker and film extra. Claire says:

My back garden is overlooked by two of my neighbours. Either of them could see me reclining in the nude on my sunlounger if they really wanted to. I’ve no idea if they look or not — and to be honest I don’t really care.

If people want to look, then my attitude is, go right ahead.

Claire Howard, 55: 'I haven’t ever discussed my sunbathing habits with my neighbours. I’ve lived here for 30 years and quite simply see no need to'

I can’t remember a time when I haven’t sunbathed naked. I’ve never been shy and I put that down to how I was brought up. In our family we were raised with the philosophy that we all have the same ‘bits’ and they are nothing to be ashamed of — and it is an attitude I have taken with me into my adult life.

I do feel good with a suntan. I always apply a high factor sunscreen and never burn. I also adore my walled garden: it is a suntrap from the afternoon onwards and an absolute joy to be in .

My house is at the end of a row of four cottages, and the bedroom windows from the second and third cottages overlook my garden.

I haven’t ever discussed my sunbathing habits with my neighbours. I’ve lived here for 30 years and quite simply see no need to. On one side is a rented property. Tenants come and go on a regular basis. If they want to look, it is up to them. But to this day no one has ever confronted me about my lack of clothing.

My husband never worries about me sunbathing naked or being outside on my own. As curious as it might sound, it doesn’t concern him if neighbours see me. He has never asked me to cover up — it’s just not an issue.

'To this day, no one has ever confronted me about my lack of clothing,' Claire added

It is probably because I am a ‘film extra.’ I have done some naked work and people do see me without clothes on. He trusts me and is not a jealous man.

In 2016, I was diagnosed with breast cancer and underwent a mastecomy. I’ve had a temporary reconstruction and while my breast doesn’t look the same as it did before, I am still me and proud to be here — naked breasts and all!

Retired accountant, Cynthia Jackson, 67, has lived next to Claire for 14 years. Cynthia says:

Claire has lived in our row of cottages a lot longer than I have. As far as I can remember she has always sunbathed naked.

It doesn’t bother me at all. I’d have to go out of my way to spy on her. My feeling is that if neighbours don’t like it, then they shouldn’t look.

I would defend someone’s right to behave as they please in their garden.

To call the police on your neighbour because they’re not wearing any clothes is ludicrous.


Published: 22:12 BST, 13 July 2018 | Updated: 22:13 BST, 13 July 2018

Considerate neighbours always inform those who live next door when they are throwing a party or lighting a bonfire — it’s just good manners. Yet now it seems there is something else we should bear in mind if we want to keep the Joneses happy — and stay on the right side of the law.

Last week, Surrey police took the unusual step of issuing a warning about sunbathing naked in the garden: you had better clear it with the neighbours first.

Police are duty-bound to investigate an allegation of ‘indecent exposure’ or ‘outraging public decency’, and in the recent hot weather, sunbathers keen to avoid tan lines could unwittingly be breaking the law.

‘If you want to wander around your garden naked and you are overlooked by neighbours, then you have to be careful — an Englishman’s home is not quite his castle and your garden is not exempt from the law,’ Surrey police tweeted.

Events management company owner Shani Heyworth (above) loves to sunbathe naked. She said: 'This year’s heatwave has been a blessing for me because I have fibromyalgia, a condition that causes chronic muscle pain. I’ve found it’s made much easier sitting out in the sunshine'

‘In an ideal world, your relationship with your neighbours would be such that they would not object to you gardening in the buff and they would never dream of calling the police.

‘You will have to decide whether your desire to be naked in your garden is more important to you than being on friendly terms with those around you.’

But who does sunbathe naked? And what do the neighbours think? We spoke to four women — and their (very understanding) neighbours.

I don't care if anyone looks

Claire Howard, 55, is married and lives in Banbury. She is a part-time office worker and film extra. Claire says:

My back garden is overlooked by two of my neighbours. Either of them could see me reclining in the nude on my sunlounger if they really wanted to. I’ve no idea if they look or not — and to be honest I don’t really care.

If people want to look, then my attitude is, go right ahead.

Claire Howard, 55: 'I haven’t ever discussed my sunbathing habits with my neighbours. I’ve lived here for 30 years and quite simply see no need to'

I can’t remember a time when I haven’t sunbathed naked. I’ve never been shy and I put that down to how I was brought up. In our family we were raised with the philosophy that we all have the same ‘bits’ and they are nothing to be ashamed of — and it is an attitude I have taken with me into my adult life.

I do feel good with a suntan. I always apply a high factor sunscreen and never burn. I also adore my walled garden: it is a suntrap from the afternoon onwards and an absolute joy to be in .

My house is at the end of a row of four cottages, and the bedroom windows from the second and third cottages overlook my garden.

I haven’t ever discussed my sunbathing habits with my neighbours. I’ve lived here for 30 years and quite simply see no need to. On one side is a rented property. Tenants come and go on a regular basis. If they want to look, it is up to them. But to this day no one has ever confronted me about my lack of clothing.

My husband never worries about me sunbathing naked or being outside on my own. As curious as it might sound, it doesn’t concern him if neighbours see me. He has never asked me to cover up — it’s just not an issue.

'To this day, no one has ever confronted me about my lack of clothing,' Claire added

It is probably because I am a ‘film extra.’ I have done some naked work and people do see me without clothes on. He trusts me and is not a jealous man.

In 2016, I was diagnosed with breast cancer and underwent a mastecomy. I’ve had a temporary reconstruction and while my breast doesn’t look the same as it did before, I am still me and proud to be here — naked breasts and all!

Retired accountant, Cynthia Jackson, 67, has lived next to Claire for 14 years. Cynthia says:

Claire has lived in our row of cottages a lot longer than I have. As far as I can remember she has always sunbathed naked.

It doesn’t bother me at all. I’d have to go out of my way to spy on her. My feeling is that if neighbours don’t like it, then they shouldn’t look.

I would defend someone’s right to behave as they please in their garden.

To call the police on your neighbour because they’re not wearing any clothes is ludicrous.


Published: 22:12 BST, 13 July 2018 | Updated: 22:13 BST, 13 July 2018

Considerate neighbours always inform those who live next door when they are throwing a party or lighting a bonfire — it’s just good manners. Yet now it seems there is something else we should bear in mind if we want to keep the Joneses happy — and stay on the right side of the law.

Last week, Surrey police took the unusual step of issuing a warning about sunbathing naked in the garden: you had better clear it with the neighbours first.

Police are duty-bound to investigate an allegation of ‘indecent exposure’ or ‘outraging public decency’, and in the recent hot weather, sunbathers keen to avoid tan lines could unwittingly be breaking the law.

‘If you want to wander around your garden naked and you are overlooked by neighbours, then you have to be careful — an Englishman’s home is not quite his castle and your garden is not exempt from the law,’ Surrey police tweeted.

Events management company owner Shani Heyworth (above) loves to sunbathe naked. She said: 'This year’s heatwave has been a blessing for me because I have fibromyalgia, a condition that causes chronic muscle pain. I’ve found it’s made much easier sitting out in the sunshine'

‘In an ideal world, your relationship with your neighbours would be such that they would not object to you gardening in the buff and they would never dream of calling the police.

‘You will have to decide whether your desire to be naked in your garden is more important to you than being on friendly terms with those around you.’

But who does sunbathe naked? And what do the neighbours think? We spoke to four women — and their (very understanding) neighbours.

I don't care if anyone looks

Claire Howard, 55, is married and lives in Banbury. She is a part-time office worker and film extra. Claire says:

My back garden is overlooked by two of my neighbours. Either of them could see me reclining in the nude on my sunlounger if they really wanted to. I’ve no idea if they look or not — and to be honest I don’t really care.

If people want to look, then my attitude is, go right ahead.

Claire Howard, 55: 'I haven’t ever discussed my sunbathing habits with my neighbours. I’ve lived here for 30 years and quite simply see no need to'

I can’t remember a time when I haven’t sunbathed naked. I’ve never been shy and I put that down to how I was brought up. In our family we were raised with the philosophy that we all have the same ‘bits’ and they are nothing to be ashamed of — and it is an attitude I have taken with me into my adult life.

I do feel good with a suntan. I always apply a high factor sunscreen and never burn. I also adore my walled garden: it is a suntrap from the afternoon onwards and an absolute joy to be in .

My house is at the end of a row of four cottages, and the bedroom windows from the second and third cottages overlook my garden.

I haven’t ever discussed my sunbathing habits with my neighbours. I’ve lived here for 30 years and quite simply see no need to. On one side is a rented property. Tenants come and go on a regular basis. If they want to look, it is up to them. But to this day no one has ever confronted me about my lack of clothing.

My husband never worries about me sunbathing naked or being outside on my own. As curious as it might sound, it doesn’t concern him if neighbours see me. He has never asked me to cover up — it’s just not an issue.

'To this day, no one has ever confronted me about my lack of clothing,' Claire added

It is probably because I am a ‘film extra.’ I have done some naked work and people do see me without clothes on. He trusts me and is not a jealous man.

In 2016, I was diagnosed with breast cancer and underwent a mastecomy. I’ve had a temporary reconstruction and while my breast doesn’t look the same as it did before, I am still me and proud to be here — naked breasts and all!

Retired accountant, Cynthia Jackson, 67, has lived next to Claire for 14 years. Cynthia says:

Claire has lived in our row of cottages a lot longer than I have. As far as I can remember she has always sunbathed naked.

It doesn’t bother me at all. I’d have to go out of my way to spy on her. My feeling is that if neighbours don’t like it, then they shouldn’t look.

I would defend someone’s right to behave as they please in their garden.

To call the police on your neighbour because they’re not wearing any clothes is ludicrous.


Voir la vidéo: Que valent vraiment les pizzas de supermarché (Janvier 2022).